Jours J – 68

Le succès nous ai monté à la tête ! Que nous avons fragile…
Mais que nous essayons, malgré tout, de garder froide, pour cette 4éme édition.

Froide comme ces idées économiques qui pourraient aider à résoudre la misère sociale :
La preuve en film : « Revenu de Base », jeudi 14 novembre à 19h30 au GEM !

Froide comme ces idées humanistes qui pourraient aider à résoudre la misère mentale :
Encore plus de Groupe d’Entraide Mutuelle comme le nôtre !
Encore plus aussi de « festivals d’exclus » comme le nôtre : « C’est pas du Luxe », les 20 et 21 septembre au Thor ; « Les Rencontres Inattendues », les 17,18 et 19 Octobre à Marseille !

Froide comme ces idées écologiques qui pourraient aider à résoudre la misère environnementale :
L’AMAP à Vapeur nous as fait bénéficier de son panier solidaire, cette année ; et nous avons aussi notre propre potager à Tavel, quand nous ne sommes pas dans les champs de Pernes-les-Fontaines avec Mingafolk !

Froide enfin, comme notre soirée en plein air du 15 novembre (ouverture de la période hivernale) dans le Verger Urbain V, comme chaque année, où nous vous offrirons la soupe de nos bons légumes et de chaudes couvertures…

Venez donc partager avec nous cette froideur si chaleureuse !

Les vidéos 2012

Vidéo de 1mn 21s : présentation du film Sous-sol par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 27s : présentation du film Je pourrai être votre grand-mère par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 2mn 35s : présentation du film PAAD d’avenir ? par les gemineurs
.

Vidéo de 1mn 17s : présentation du film La Marguerite et le Chardon par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 21s : présentation du film La dernière Caravane par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 22s : présentation du film La ballade de Quidam et Lambda par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 31s : présentation de la séance Chat perché et cyclopathes par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 08s : présentation du film La Marche par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 10s : présentation du film Pour 1 € par les gemineurs
.

Vidéo de 3mn 03s : présentation du film La Participation ? Ça tourne ! par les gemineurs et les étudiants éducateurs de l’IRTS
.

Vidéo de 1mn 40s : l’atelier de fabrication de pâtes fraiches par Mavi au festival du film précaire (images et montage : Paxi – Interview : Éric)

Premiers retours 2012

D’abord… d’abord, ne pas remercier ceux qui ne sont pas venu.
Ceux qui ont détourné le regard. Ceux qui ont raté l’occasion de voir la précarité en face : nos sourires, nos joies, notre énergie, notre générosité, notre potentiel créatif,
aussi intenses que le chaos de nos vies !

Que tous ceux qui sont venu témoignent : l’émotion positive était au rendez-vous !

Merci à ceux qui s’indignent tant qu’ils le peuvent, mais aussi et surtout,
à ceux qui sont venu nous soutenir par leur simple présence étonnée,
et nous ont permis de partager une dignité !

Nous sommes heureux de vous faire savoir qu’il existe, au fin fond de la précarité,
des havres de chaleurs et de lumières, comme le festival du film précaire !

P.-J.
animateur

________________

Enrichissant !

M.
gemineur

________________

Nous voulions vous remercier pour ce jolie moment.
Je suis très content d’avoir participé à ce festival. C’était très touchant…
Avoir pu parler du film et voir les réactions en directe des gens est très important pour moi. Nous aurions voulu vous le dire de vive voix mais vous étiez très entouré à la sortie…
Nous nous sommes donc éclipsé timidement.

Nous n’hésiterons pas à vous passer un coucou lors d’une prochaine venu sur Avignon.

Bien à vous.
A bientôt.

K. et D.
réalisateur et comédien

________________

Le festival était très très bien. Merci à tous d’être venu,
et aussi à Nicolas d’être venu avec les étudiants.
Merci aussi à ceux qui sont venu faire les pâtes : repas très bon !

N.
gemineuse

________________

J’ai décidé d’écrire un petit mail à mes amis Gémineurs, afin de revenir un peu sur cette aventure que j’ai eu la chance de partager avec vous.
D’abord, un gigantesque Merci à tout le monde, pour l’accueil chaleureux que vous nous avez reservé tout au long des 2 semaines au GEM mais aussi pendant le festival. Surtout que c’était pas gagné d’avance étant donné qu’on vous a carrément envahi !
Je n’ai malheureusement pas pu être là sur les 4jours du festival mais malgré tout c’était une expérience qui, je le sais, m’a apporté énormément en tous points ! Ca a été crevant, usant, fatiguant, extra-ordinaire, magique, constructif, et je pourrai encore dire des milliards de mots, ils ne suffiraient pas à traduire ces moments exceptionnels.
Beaucoup de rires et d’émotions, de fatigue et de stress, mais le rendu était super, ça vallait vraiment le coup ! Continuez de vous investir autant, je ne connais personne capable de faire autant de choses, avec de si petits moyens. Je crois connaître votre secret : la motivation, l’envie de faire réagir, de faire bouger les choses !
Sincèrement, je ne vous dit pas tout ça juste pour faire plaisir, j’ai vraiment passé des moments inoubliables avec et grâce à vous. Quand je manquerai de motivation, j’aurai juste à fermer les yeux et revivre ces moments tellement forts, et Hop je suis repartie pour un tour !
Merci aussi de vous être occupés de nous loger, même si je ne suis pas restée dormir sur Avignon, je salue bien bas l’effort !
Je n’ai pas eu le temps de dire au revoir à tout le monde, mais je repasserai à l’occasion au GEM.
Voilà, encore un énorme MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!
Portez vous bien, à bientôt j’éspère !

G.
étudiante en première année éducateur spécialisé, IRTS Marseille

________________

J’ai pas vu tout les films mais j’ai trouvé bien… avec Boris, avec Guilhem.
Bien discuté avec tout le monde. Y’avait une bonne ambiance.
Il a pas plu. On a bien mangé.

P.
gemineur

________________

Merci pour cette invitation, c’était bien sympa !!

C.
réalisatrice

________________

Bien. Super ambiance. Pas de bagarre. C’était bien.

J.
sympathisant

________________

Y’a rien à redire. Beaucoup de chaleur, beaucoup de couleurs.
Une sorte d’harmonie entre tout les participants et les spectateurs.
Très aéré, très aérien. Souvent dehors. On était pas coincé.
On avait de l’espace pour s’exprimer, pour être ensemble et communiquer tranquillement. Énergie et imagination débordantes.

Z.
gemineur

________________

Bravo et merci pour cette passionnante journée.
C’est du très beau travail.

F.
spectatrice

________________

J’ai trouvé ça très solidaire. Intergénérationnel. Intercondition.
Un mélange de cultures et de personnes qui apporte beaucoup de chose.
Ça donne confiance en l’humain.

B.
gemineuse

________________

Merci dieu, que mon Renault Master est tenu le coup.

E.
gemineur

________________

Super festival ! Belle ambiance. Bravo ! A bientôt !

M.
Réalisateur

________________

Nul à chiez ! C’était mieux l’année dernière ! Pas arrêter !
Mais on peut faire un film avec le complément du 4éme festival.
Avec Elisia, on a bien parlé sur le micro.
J’ai bien parlé plus haut et plus fort… Boyard.
Que ça continu très bien plus fort !

G.
gemineur

________________

Bien ! Hein ! Bien organisé, bien passé, bien mangé. Ça va, plein d’ambiance.
Mieux que l’année dernière. Plus de monde. Plus d’activités. Beaucoup de chose.
Théâtre, peinture, atelier repas.

H.
gemineur

________________

Juste un petit mot pour vous dire que j’ai été très touchée et très émue
par cet après midi de clôture de ce 3ème festival du film précaire…

Vous revoir tous, heureux de ce que vous avez créé ensemble,
de ce que cela a généré pour chacun de vous, entre vous, autour de vous,
avec les étudiants de l’IRTS, avec l’équipe de CASA…

avec tous ceux que vous avez rencontré pour parvenir à cette “expression”de l’Humanité
qui vous rassemble, qui nous rassemble et nous aide à vivre…

MERCI

Avec toute mon amitié.

C.
Mingafolk

Objectif Lune

Pourquoi « objectif lune » ? :

C’est la faute de Vincent
de l’association « le Village » de Cavaillon.
Ça fait deux ans qu’il nous dit que notre titre
« festival du film précaire » est péjoratif
et qu’on devrait l’accompagner d’un sous-titre plus positif.

Donc, cette année,
on s’est creusé la tête,
mais on ne trouvait rien.

L’image de l’affiche est arrivé
et Gilles a proposé « objectif quelque chose » comme sous-titre,
puisque l’image est un objectif de caméra ou d’appareil photo.

Renaud, le directeur de CASA, a alors proposé « objectif Lune »,
comme une plaisanterie, mais ça nous a plu et on l’a gardé.

Mais comment justifier ce sous-titre ?
On a mit un temps fou mais on a trouvé :

Faire des films ou organiser ce festival,
pour l’équipe de bras cassé que nous sommes,
c’est un véritable défis, comme atteindre la Lune.

Ça n’est pas impossible puisqu’on la fait.
« On a marché sur la Lune », pour reprendre un autre titre de Tintin.
Mais ça reste quelque chose d’incroyable et d’extraordinaire.

Et puis la Lune, c’est le symbole du lunatisme.
Un jours on est a fond, le lendemain on est ailleurs.
Parce qu’on est interné en psychiatrie à Montfavet,
ou qu’on est reconduis à la frontière,
où encore que notre squat a été muré
et qu’on cherche un autre endroit pour dormir.

Notre objectif, c’est sûre, c’est bien la Lune.

Notre objectif, c’est les étoiles.
Celles de Nietzsche, quand il écrit
« Il faut du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse ».

Notre objectif, c’est celui de notre caméra…
tourné vers le firmament… et rien d’autre !

Dernières minutes 2012

Alastair Merry et Blancheval feront l’animation musical de clôture le dimanche 18 novembre vers 18h à l’Entrepôt : « Rêves Celtiques », de la folk irlandaise et encore des images ! Ça va danser !

Un atelier de fabrication de Pâtes, par Mavi Nardini, une artiste italienne, aura lieu le samedi 17 novembre, à partir de 14h, à l’Entrepôt (derrière la gare du centre). Pâtes que nous mangerons tous ensemble en soirée. Venez nombreux !

Des grandes spécialistes sétoises, viennent nous mitonner une Macaronade dimanche 18 novembre à 13h à l’Entrepôt. Ce sera peut-être sur inscription, renseignez-vous.

Finalement, la conférence de presse du Collectif Contre les Inégalités et l’Exclusion, devrait se faire place Pie, entre 16h et 19h, le 15 novembre.

Surprises 2012

3 surprises pour cette session 2012 :

La première c’est le peintre avignonais Boris Daniloff qui nous accompagne depuis quelques mois qui vous la réserve… Nous on adore !

La deuxième c’est les étudiants en première année du diplôme éducateur spécialisé de l’IRTS de Marseille qui vous l’ont préparé sous la direction de Nicolas Valsan et des gemineurs.

La troisième est un film surprise dont on ne vous dira rien sinon ce n’est plus une surprise.
La seul chose qu’on peut vous dire c’est que se serra samedi soir…

Nous espérons que vous aimez les surprises !